Accueil ANTISECHE Accueil Fiches "Assistance Devoirs" Contact-mail


FRANCAIS
Dissertation


-Objectifs de la dissertation ou de l'essai littéraire

Ce sujet fait appel à la culture personnelle: textes étudiés en classe, oeuvres complètes ou extraits, livres lus à la maison, connaissances dans d'autres domaines (arts, cinéma, télévision,...).

La réflexion peut porter sur:
  • un genre (le roman, la poésie, le théatre)
  • la littérature en général
  • l'acte même de lire: pourquoi lit-on? Les rapports de la lecture avec l'audiosisuel,...
  • un ou plusieurs grands thèmes. Exemple: les amours malheureuses, la guerre, la société, les sciences,...

-ETAPE 1

-Lire attentivement le sujet pour bien le comprendre et le délimiter correctement; il faut lire avec attention les termes de l'énoncé et en dégager exactement le sens. (souvent, une assez forte proportion d'élèves doit son échec à une erreur d'interprétation; la faute la plus grave est en effet de traiter une autre question que celle qui a été posée; c'est le hors sujet).

Comprendre le sujet posé, c'est d'abord dégager les mots essentiels et les définir avec soin, puis les confronter pour discerner comment ils s'éclairent et se complètent les uns par les autres.
Si cette première étape est bien menée, il y a peu de chance de se tromper sur le sens exact de la question posée.

-Noter en vrac ses idées au brouillon ainsi que tous les exemples possibles.

-ETAPE 2

-Etablir un plan détaillé (en 2, 3 ou 4 parties). Dégager l'idée directrice de chaque partie. Chercher les arguments qui soutiendront efficacement l'idée directrice.

A ce stade, on a donc bien pris soin de peser les termes du sujet; on est à peu près sûr de s'être orienté dans la bonne direction. Il faut alors songer à établir le plan.
Il convient là aussi de serrer de très près les termes du sujet. Souvent le sujet indique les grandes lignes de l'exposé; il suffit alors de se laisser guider.

-Deux exemples de plans :
  • 1.Expliquer la phrase
  • 2.La contester
  • 3.Se situer personnellement par rapport à elle

  • 1.Définir le sujet
  • 2.Approfondir la question
  • 3.Critiquer ce qui est dit
  • 4.Réorienter

    -Ne jamais hésiter à critiquer, contester la citation ou l'affirmation.

    -La rédaction

    -les paragraphes : quand le plan es tétabli avec précision, la rédaction ne pose guère de problème. Il faut toutefois que la rigueur du plan reste manifeste dans la dissertation rédigée.
    Il faut veiller à faire en sorter que la hiérarchie des idées apparaisse aussi clairement dans la suite du développement que dans le plan. Il faut, et il suffit d'aller strictement à la ligne après avoir traité chaque point essentiel. Ainsi, d'un coup d'oeil, le correcteur peut apprécier l'organisation de l'ensemble d'après la disposition des paragraphes.

    -la suite des idées : il faut ensuite respecter aussi à l'intérieur de chaque partie cette même hiérarchie des idées. Chaque partie se développe ainsi :
  • d'abord l'énoncé de l'idée qui en domine l'ensemble
  • puis immédiatement, énoncé d'une des idées dépendantes de celle-ci suivie de son cortège d'exemples
  • puis énoncé d'une seconde idée qui se trouve sur le même plan logique que la précédente, suivie aussi de ses exemples, et ainsi de suite...

    -les exemples : illustrer chaque argument par des preuves: les exemples précis. Ce sont ces exemples qui étayent la démonstration. Il faut donc les développer avec précision en mettant en valeur les détails concrets qui viennent à l'appui de l'idée. Attention: les exemples doivent être strictement commentés dans le sens de l'idée à démontrer.

    -les transitions : veiller à enchaîner correctement les différents arguments à l'intérieur de chaque partie en soignant les transitions (annoncer ainsi dès la fin de la partie 1) le début de la partie 2). Il faut que la dissertation garde son unité; pour la mettre en valeur, il convient de ménager les transitions d'un point essentiel à l'autre: Ménager une transition, c'est exprimer clairement le lien unissant le développement qui précède au développement qui suit. Dans un ensemble où tout est solidaire, il faut établir une continuité. Les transitions les plus rigoureuses établissent soit une gradation, soit une relation de cause à effet.

    -ETAPE 3 : Rédiger in extenso l'introduction et la conclusion

    -L'introduction : cette unité dont on vient de parler précédement apparaît plus clairement encore si on exprime en tête de la dissertation l'idée générale qui domine l'ensemble et l'éclaire.
    L'objet de l'introduction est de mettre en valeur cette idée dominante. Elle peut aussi par souci de clarté, énoncer les grandes lignes du plan en marquant leur dépendance par rapport à l'idée dominante.

    -La conclusion : elle permet de faire le bilan de l'exposé. Elle peut aussi rappeler en quelques lignes les différents points traités au cours de la dissertation, d'une manière plus précise que ne l'a fait l'introduction: ces différents points ont été en effet éclairés au cours de la rédaction d'une façon complète et leur reprise à la fin du devoir peut donc être serrée de plus près.

    Mais cette reprise n'est pas indispensable. La conclusion peut élargir le débat et à partir de l'étude particulière qui vient d'être faite, chercher si elle n'ouvre pas des perspectives plus larges ( énoncé d'un principe d'esthétique générale ou d'un trait commun à l'oeuvre étudiée et à d'autres oeuvres appartenant à la même école ou au même genre littéraire...).
    Mais il faut que cet élargissement se dégage naturellement de la dissertation que l'on vient de traiter, en offre véritablement un point d'aboutissement.




  • Autres fiches