Accueil ANTISECHE Retour Fiches Service "Assistance" Contact-mail

Auteurs Philo

NIETZSCHE
1844 - 1900




* Vie / Oeuvres

Philosophe allemand. Etudiant à Bonn et à Leipzig, ami de Richard Wagner, il professa à l'Université de Bâle de 1869 à 1878.

D'une santé fragile, il cherche tout au long de sa vie un lieu où vivre. La re-nommée vient alors que la maladie lui a fait perdre la raison.

L'oeuvre de Nietzsche est l'une des plus importantes de toute l'histoire de la philosophie. Ses idées, exprimées dans unstyle éblouissant et souvent très caustique, bouleverseront un grand nombre de conceptions, notamment en matière de morale.

- La Naissance de la tragédie (1872): dans ce livre, qui contient déjà en germe tous les grands thèmes de sa philosophie, Nietzsche étudie la tragédie grecque au travers de deux grandes figures mythiques: Dionysos, dieu qui représente l'ivresse, les débordements de la vie, et Apollon, qui représente au contraire la beauté, la sérénité, l'apaisement. (en savoir plus)

- Humain, trop humain (1880): ce livre comme bien d'autres, est constitué d' aphorismes qui vont de la courte maxime au fragment de plusieurs pages.Nietzsche y développe une genèse de la morale, du droit, de la justice.

- Aurore (1881): Nietzsche y dénonce les préjugés moraux, ceux du christianisme, de la morale, de la vie en société. Mais ce livre est aussi la naissance d'une nouvelle façon de voir, de concevoir 'des vertus futures'.

- Le Gai-Savoir (1882): Nietzsche aborde des questions concernant le but de l'existence, le but de la science, le sens de la création artistique, l'origine de la logique, la conception d'une nouvelle vie, plus grande, plus forte, plus noble.

- Ainsi parlait Zarathoustran (1885):

Zarathoustra = prophète qui vit le jour dans une communauté du nord-est de l' Iran aux alentours du 7è siècle avant JC. On peut le comparer au Bouddha, au Christ. Nietzsche 'récupère' son nom pour en faire le porte parole de sa propre philosophie.

C'est l'oeuvre la plus célèbre. Zarathoustra vient parler aux hommes pour les éclairer et les sauver. Ces hommes, ce sont les hommes des temps modernes, médiocres, sans ambition, craignant les grandes aventures de l'esprit.

- Par-delà le bien et le mal (1886): Il fonde une nouvelle moralité qui se situe au-delà des anciennes conceptions du bien et du mal. il s'en prend notamment au christianisme, dont la morale est une négation de la vie, une négation de la morale qu'elle incarne.

- La Généalogie de la morale (1887):Ouvrage d'une grande densité, composé de 3 dissertations. Nietzsche cherche à comprendre l'origine des valeurs morales qui prônent le renoncement à la vie, aux instincts, et qui ont permis aux plus faibles de prendre la place des plus forts.

* Originalité / Apport

La finesse des analyses psychologiques de Nietzsche fait de lui un devancier de Freud. Ses critiques des valeurs morales chrétiennes et bourgeoises, bouleversent complètement les idées qui ont dominé le 19è siècle.

L'amour enthousiaste de la vie fut le principe invariable de sa philosophie. Sa recherche d'une synthèse entre le monde des désirs et le monde de la sagesse (cf Naissance de la tragédie), son

refus de la morale chrétienne ou «morale des esclaves» (cf Humain trop humain / Par-delà le bien et le mal), son «renversement des valeurs», qui substitue une morale créatrice aux théories des valeurs toutes faites, sa théorie du «surhomme» (cf Ainsi parlait Zarathoustra / Généalogie de la morale), ainsi que sa théorie du «retour éternel» des choses de la vie humaine sont les thèmes principaux de sa pensée.

L'effort de sa morale fut de sortir du pessimisme le plus prfond, mais en reconnaissant toutes les expériences négatives, les 'malheurs' que la vie peut réserver à l'homme: sa maxime fut de «faire avec le désespoir le plus profond l'espoir le plus invincible» , grâce à un héroique effort de la volonté et de l'imagination.

Un psychologue d'une exceptionnelle acuité: ce n'est pas assez de dire qu'il devance Freud. Freud lui-même l'a avoué: s'il n'a jamais osé lire Nietzsche,c'est par crainte d'y trouver tout ce que lui-même avait eu tant de mal à découvrir...

La pensée de Nietzsche libère l'homme de la répression morale, sociale, religieuse, politique: c'est en quoi il annonce le 20è siècle. Les évènements de mai 1968 ne seront pas sans rapport avec sa philosophie. Influencés par Nietzsche, par Marx et par Freud, des intellectuels tels que Gilles Deleuze ou Marcuse conduiront les étudiants, les ouvriers à descendre dans la rue pour revendiquer d'autres lendemains, d'autres valeurs, une nouvelle «aurore» : une existence plus conforme aux exigences de la vie libre.

- Nietzsche propose une autre philosophie des valeurs différentes, un sens du devenir. Il affirme que la vie et l'art sont supérieurs aux caricatures de l'art grec et de Socrate. Il sait que l'histoire donne naissance aux grands hommes et que, grâce à eux, le tragique se révèle comme valeur suprême. Donc il conçoit une théorie cyclique de l'histoire et il préconise l'esprit libre, affranchi du moment, du milieu et de la mode.

Nietzsche mettra un certain temps à se faire connaître en France. A l'aube de la 2nde guerre mondiale, l'université française le tenait encore pour un poète un homme de lettres et non pour un philosophe à part entière. Après la guerre, son influence sera décisive.

Sa pensée continue d'anticiper ce qui se passe aujourd'hui, éclaire les raisons pour lesquelles, de proche en proche, les sociétés occidentales traversent d'importantes crises.




Autres fiches